• Cleopatra

     

    Mediterranean Cyclone 07 oct 1996 1202Z    (cyclone en octobre 1996, wikipédia)

     

    Ouragan, tempête tropicale, cyclone ...  qu'importe l'appelation (probablement scientifiquement peu juste), Cleopatra est un phénome méteorologique exceptionnel qui vient de faire une vingtaine de victimes en Sardaigne.

    Il y en a toujours eu et il y en aura encore. Le problème consiste dans la probable multiplication de ces tempêtes automnales et de notre non- préparation à celles-ci.

    Forces de sécurité débordées, urbanisation littorale non adaptée, moyens d'alerte insuffisants.

    La Sardaigne vient de le payer chèrement, mais je pense que si une telle tempète accompagnée de déluge (tout de même 440 mm d'eau dans la journée) venait à s'abbatre sur la Corse, le résultat ne serait guere différent.

    Le bouleversement climatique auquel nous sommes en train d'assister s'accompagne également d'une augmentation de la température de la Méditerranée et d'une montée du niveau de la mer, maintenant mesurable.

    Il y aura donc un nombre grandissant de "Cleopatras".
    Pour le sujet qui me préoccupe depuis trois années, c'est à dire les forages de pétrole off-shore en Méditerranée, je lance  un message d'alerte afin que les pays du pourtour méditerranéen prennent en compte cette nouvelle donne. Il s'agit de démanteler les plateformes les plus fragiles, de sécuriser davantage les plateformes existantes et de ne plus en construire de nouvelles.

    La Méditerranée n'est pas encore le Golfe du Mexique en termes de fréquence de cyclones, mais le moindre accident y aurait des conséquences encore bien plus dramatiques. Le renforcement de la reglementationlink européenne  dans ce domaine est un bon pas en avant, mais le risque zéro n'existera pas.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :